naiftong et tongues de plage

Les clans, les questions existentielles ... Les témoignages, c'est ici.

blablabla

Messagepar Samo » Dim 10 Oct 2004 8:25

accessoirement, j'avais cru comprendre que le forum est dédié aux Mondes (entendez 3D), et à leurs rapports avec la PR.
Là, on patauge, des forum de ce genre, il y en a des centaines et aucun ne m'intéresse.
Ah, et avant que je ne me retrouve avec une réponse incendiaire d'un kilomètre de long, ce n'est pas la pauvreté qui m'indiffère (!), mais les discours sur, et ici.
Alala ma povdame yenati dla misaire
Avatar de l’utilisateur
Samo
 
Messages: 281
Inscrit le: Sam 11 Sep 2004 11:55

>> Samo, tu as raison

Messagepar roadeuse » Dim 10 Oct 2004 8:51

La digression concernait l'égalité quant à l'accès aux Chats 3D.
On a dérapé vers la pauvreté en général, c'était inévitable et on a joué à refaire le monde, comme ça se fait dans les bistrots, ce n'est pas bien grave :)

Mais tu as raison : ça ne conduit nulle part et il est temps de commander une nouvelle tournée :)

C'est clair que tous les Chatteurs n'accèdent à la 3D ni au même prix ni dans les mêmes conditions de confort.

L'essentiel c'est qu'ils soient là.

Et ptet aussi qu'ils puissent rester ?
Parfois, j'ai vraiment la trouille de voir disparaître l'un ou l'autre pour des raisons purement financières.

Bon, c'est la nature, ni plus ni moins qu'un accident de voiture par exemple :)
Avatar de l’utilisateur
roadeuse
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1506
Inscrit le: Mer 08 Sep 2004 20:54
Localisation: Bin je rôde, c'est pas fixe

chirac

Messagepar Alain » Dim 10 Oct 2004 8:51

"a conforté Jacques Chirac au pouvoir, ou bien je me trompe ? "

non : http://www.geocities.com/dumenieu/eliminez2.JPG



pffff ça nous rajeunit pas .........eliminez2.JPG April 28, 2002


mais j'agree 100% avec Samo , on se perd là , et c'est tentant d'oublier notre "objet" 3D etc
Alain
 

Messagepar Invité » Dim 10 Oct 2004 11:24

Ouais ca derape pas mal Samo, pourtant mes questionnements étaient simples, et cela concernait uniquement le titre de ce forum "Vie réelle et réalité virtuelle".
Est-ce que je peux vivre un vie de pauvreté en VR, en quoi cela consisterait, pourquoi dans la pratique cela heurte les gens.

Quelques petites citations j'ai recolté, :
"Tu as pas de chausures", ben oui des fois que mon av laisse des traces suspectes de pauvre par terre.
"tu devrait mettre une chemise" qu'on ne vienne pas dire on se preoccupe de ma santé lol.
"elle est où ta maison" et oui j'ai un monde de 50 km², avec un ocean, quelques montagnes, 2 lunes ... pas assez riche, faut une maison Bouygue !!! ou mieux un chateau, un palais etc ... mon premier monde est un genre de bergerie delabrée perchée on ne sait où, cest ma maison VR ca me suffit bien.

Ptet que ca viens de la course à la procreation, on pond des chiards qu'avec les gens de sont milieux, ou hors de son milieux uniquement si ya contrat favorisant les 2 partis. Fuir tout signe qui pourait entacher ma reputation de procréateur voila l'attitude que je remarque. Le reflex basse-cours.

Ben je vous apprend ptet quelque chose mais en VR, cest pas encore vraiment possible, la procreation. Puis le darwinisme c'est depassé depuis pas mal de temps.

J'avais idéalisé un peu la VR me disant ca serait l'occasion d'y construire une cour des miracles, ou bien meme un heliopolis, (ne parlons pas d'une jerusalem, on risque de me faire des procés d'intention) et bien on en est bien loin, on se dirait plutot a la derniere prout-partie de monsieur l'ambassadeur.

niiiaaargh
Invité
 

roadeuse

Messagepar Taranis » Dim 10 Oct 2004 12:04

Les salades asiatiques, c'est mon rayon


Roadeuse....voila que tu t'emportes ou bien ? :) Un relent de propriété ;) ?hihi .


les 15.000 morts de la canicule n'ont pas péri de mort naturelle mais bel et bien d'un refus collectif d'aide à personne en danger.


Vaste sujet .... c'est sur c'est eux qui ont les sous..et le gouvernement français l'a bien compris ( voir les récentes lois augmentant le plafond des donations hors succession afin que les jeunes puissent dépenser cet argent qui dort...). Pis le refus , je suis d'accord si tu entends par là le manque de loi sur l'euthanasie par exemple. Et d'accord aussi si cela renvois aux incapacités grandissantes des organisateurs, dirigeants , bref de l'état ( sans majuscule , il le mérite plus). Moi ( et toi si je me souviens bien ) c'est plutôt le futur qui nous intéresse...et je crois que le système américain ( dont le France essaye de copier les pires facettes uniquement) fait complètement abstraction de la jeunesse. Voir les réductions drastiques des effectifs d'encadrement et d'éducation, remplacés avantageusement ( dira un sarko ) par un flicage bien moins coûteux ( une camera, 2 flics et un juge = 4 pions , 3 profs et une famille responsable...).
Bref, ce n'est pas moi qui vais me sentir responsable de la mort des vieux, je considère que ceux que j'ai élus sont la pour cela et pas que pour vendre des trains en Chine ou s'octroyer un salaire a vie ainsi qu'a leur copains ( le seul véritable but des remaniements ministériels étant que toute la smala puisse avoir son ptit pécule et finir pépére sa ptit vie).
Evidemment , oui, je le sais bien ...l'argent et le pouvoir sont les seuls moteurs ....Je n'y changerais rien, ni moi ni personne.

Quand au médecin asiatique...tu devrais être habitué maintenant à mes petites exagérations :). Sur ce point nous somme d'accord, il n'a evidemment que des patients en bonne santé, c'est un idéal bien sur :).

Quand à la richesse dont je parle , bien sûr elle est indicible, tu le sais bien, et elle ne s'atteind qu'au prix d'efforts consentis.
Et je n'ai JAMAIS dit qu'elle était opposée ou contraire à la richesse matérielle, que non que non !!! Comme on dit "l'argent ne fait pas le bonheur , mais y contribue beaucoup". Seulement il ne fait pas tout...Et oui :).

Alors si vraiment tu tiens a mettre quelque chose dans mon terme " richesse".....mmm....mets-y la vie. :) ( je sais j'explique encore moins bien que les diverses religions...mais bon au moins c'est court hihi ).

En fait roadeuse....Je crois bien qu'on se comprends très bien...Mais il me semble que tu as un peu de mal(^e) quelque part...:)...J'ai pas dit que c'était pas bien hein ! ...Juste que ça se sent :).
Avatar de l’utilisateur
Taranis
Voyageur du mois
Voyageur du mois
 
Messages: 2390
Inscrit le: Mer 15 Sep 2004 11:19

Cher Taranis :)

Messagepar roadeuse » Dim 10 Oct 2004 12:32

Bisous Taranis :)

Et ake oui je sais bien qu'on se comprend :)
Avatar de l’utilisateur
roadeuse
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1506
Inscrit le: Mer 08 Sep 2004 20:54
Localisation: Bin je rôde, c'est pas fixe

Messagepar Invité » Lun 11 Oct 2004 9:58

Euuuuhhh !!!

Samo tu peuxtraduire ???

Emile Red
Invité
 

Messagepar Invité » Lun 11 Oct 2004 11:18

"Proudhon ne pouvait pas prévoir que par la grâce du confort facile (maison, auto, télé, vacances, jeux de masse, ...), la volonté populaire se diluerait en autant d'égoïsmes avides que d'individus."

Proud'hon n'était là qu'à titre d'exemple (encore que l'égoïsme et l'avidité ne sont pas l'apanage de notre temps et que biens matériels et besoins de possessions étaient plus que bien implantés au 19eme). Il n'est pas nécessaire de suivre un dogme pour comprendre les valeurs humanistes.

En ce qui concerne, la "volonté populaire" c'est le désir de la rue, la foie à une reconnaissance non pas le tiers état en révolution.

Le "pauvre" est pardonnable en son identité unicitaire, les "pauvres" ne le sont pas en leur force numéraire.
Si l'individualisme paraît une force dans ce qu'il a de créatif, de réflexif, en revanche il n'est plus rien dans sa force d'action et de décision générale, sociale ou politique, seule sa multiplicité peut représenter une force repésentative, sous quelque forme que ce soit d'aillleurs.

Il est indéniable que c'est dans les mouvements unitaires que la plupart des évolutions sociales, politiques et artistiques du 19 et 20eme ont abouti. Or, qui d'autre que les basses classes avait un tel besoin , d'évolution, de modernisme, d'affirmation, hors des chemins classiques édictés par les classes bourgeoises stagnantes, hors des mouvances religieuses répressives ?

Le besoin n'est pas issu essentiellement du tissu économique de profit, mais aussi du bien être de chacun et a fortiori du mieux être de ceux qui dénués de tout ne pouvaient que s'"enrichir".

"Tout ce que tu peux proposer c'est le massacre et le pillage. Jubilatoire sans doute mais ensuite ? Tu es historien, tu le sais bien, ce qui se passe ensuite."

Je ne propose certainement ni pillage ni massacre, (même si parfois....), on a souvent tendance à oublier les non évenements qui sont apparus grace à la "volonté populaire" (desiderata du peuple commun).
Que serait le syndicalisme, la sécu, les retraites, l'avortement, les droits de l'homme, le pacs, et j'en oublie, sans une force de lutte du "petit peuple" contre les nantis réactionnaires imbus de leur droits féodaux?

Aujourd'hui, on distingue un changement dû partiellement à une "nantisation" matérielle mais aussi à la puissance des médias symbole d'ascension sociale par excellence, changement qui déresponsabilise une grande partie de la nation hors de la notion de force numéraire au profit du statut d'égoïsme unicitaire.
Mais, on ne peut affirmer que ces luttes ont disparu, elles ne font que ce déplacer vers d'autres mouvements plus ciblées, peut être moins concensuelles : Dal, restos, Npns, verts....

Et n'empèche le doute qu'on peut avoir sur les motivations et l'impact que peuvent avoir ces luttes, ces formes nouvelles de lobbying soco-politico-associatif semblent être l'avenir des actions populaires et "révolutionnaires".

Emile Red
Invité
 

>> Emile >> Déçue :(

Messagepar roadeuse » Lun 11 Oct 2004 11:52

Emile, tu me déçois beaucoup.

Le deal implicite, c'était moi je fais réac' - j'aime bien :) - et toi tu devais jouer toutes les variations sur le thème Pendons les banquiers avec les tripes des politiciens.

Mais tu respectes pas le script !

Là, notamment avec ton dernier paragraphe, tu me mets d'accord avec toi.

Je te hais :)
Avatar de l’utilisateur
roadeuse
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1506
Inscrit le: Mer 08 Sep 2004 20:54
Localisation: Bin je rôde, c'est pas fixe

Messagepar Invité » Lun 11 Oct 2004 14:20

hummmmm

............. J'aime çà.............

Pas d'Antalgique à l'horizon ? j'en profite....

Emile Red
Invité
 

pfffffffffffffffff

Messagepar Taranis » Mer 15 Déc 2004 0:41

Assommons les pauvres !
Pendant quinze jours je m'étais confiné dans ma chambre, et je m'étais entouré des livres à la mode dans ce temps-là (il y a seize ou dix-sept ans) ; je veux parler des livres où il est traité de l'art de rendre les peuples heureux, sages et riches, en vingt-quatre heures. J'avais donc digéré, -avalé, veux-je dire, -toutes les élucubrations de tous ces entrepreneurs de bonheur public, -de ceux qui conseillent à tous les pauvres de se faire esclaves, et de ceux qui leur persuadent qu'ils sont tous des rois détrônés. -On ne trouvera pas surprenant que je fusse alors dans un état d'esprit avoisinant le vertige ou la stupidité.

Il m'avait semblé seulement que je sentais, confiné au fond de mon intellect, le germe obscur d'une idée supérieure à toutes les formules de bonne femme dont j'avais récemment parcouru le dictionnaire. Mais ce n'était que l'idée d'une idée, quelque chose d'infiniment vague.

Et je sortis avec une grande soif. Car le goût passionné des mauvaises lectures engendre un besoin proportionnel du grand air et des rafraîchissants.

Comme j'allais entrer dans un cabaret, un mendiant me tendit son chapeau, avec un de ces regards inoubliables qui culbuteraient les trônes, si l'esprit remuait la matière, et si l'œil d'un magnétiseur faisait mûrir les raisins.

En même temps, j'entendis une voix qui chuchotait à mon oreille, une voix que je reconnus bien ; c'était celle d'un bon Ange, ou d'un bon Démon, qui m'accompagne partout. Puisque Socrate avait son bon Démon, pourquoi n'aurai-je pas mon bon Ange, et pourquoi n'aurais-je pas l'honneur, comme Socrate, d'obtenir mon brevet de folie, signé du subtil Lélut et du bien-avisé Baillargé ?

Il existe cette différence entre le Démon de Socrate et le mien, que celui de Socrate ne se manifestait à lui que pour défendre, avertir, empêcher, et que le mien daigne conseiller, suggérer, persuader. Ce pauvre Socrate n'avait qu'un Démon prohibiteur ; le mien est un grand affirmateur, le mien est un Démon d'action, un Démon de combat.

Or, sa voix me chuchotait ceci ; « Celui-là seul est l'égal d'un autre, qui le prouve, et celui-là seul est digne de la liberté, qui sait la conquérir. »

Immédiatement, je sautai sur mon mendiant. D'un seul coup de poing, je lui bouchai un œil, qui devint, en une seconde, gros comme une balle. Je cassai un de mes ongles à lui briser deux dents, et comme je ne me sentais pas assez fort, étant né délicat et m'étant peu exercé à la boxe, pour assommer rapidement ce vieillard, je le saisis d'une main par le collet de son habit, de l'autre, je l'empoignai à la gorge, et je me mis à lui secouer vigoureusement la tête contre un mur. Je dois avouer que j'avais préalablement inspecté les environs d'un coup œil et que j'avais vérifié que dans cette banlieue déserte je me trouvais, pour un assez long temps, hors de la portée de tout agent de police.

Ayant ensuite, par un coup de pied lancé dans le dos, assez énergique pour briser les omoplates, terrassé ce sexagénaire affaibli, je me saisis d'une grosse branche d'arbre qui traînait à terre, et je le battis avec l'énergie obstinée des cuisiniers qui veulent attendrir un steak.

Tout à coup, -ô jouissance du philosophe qui vérifie l'excellence de sa théorie ! - je vis cette antique carcasse se retourner, se redresser avec une énergie que je n'aurais jamais soupçonnée dans une machine si singulièrement détraquée, et, avec un regard de haine qui me parut de bon augure, le malandrin décrépit se jeta sur moi, me pocha les deux yeux, me cassa quatre dents, et avec la même branche d'arbre me battit dru comme plâtre. -Par mon énergique médication, je lui avais donc rendu l'orgueil et la vie.

Alors, je lui fis force signes pour lui faire comprendre que je considérais la discussion comme finie, et me relevant avec la satisfaction d'un sophiste du Portique , je lui dis ; « Monsieur, vous êtes mon égal ! veuillez me faire l'honneur de partager avec moi ma bourse ; et souvenez-vous, si vous êtes réellement philanthrope, qu'il faut appliquer à tous vos confrères, quand ils vous demanderont l'aumône, la théorie que j'ai eu la douleur d'essayer sur votre dos. »

Il m'a bien juré qu'il avait compris ma théorie, et qu'il obéirait à mes conseils.

Baudelaire
Le Spleen de Paris
Avatar de l’utilisateur
Taranis
Voyageur du mois
Voyageur du mois
 
Messages: 2390
Inscrit le: Mer 15 Sep 2004 11:19

Charles(2)

Messagepar Alain » Mer 15 Déc 2004 7:55

Alain
 

vie réelle

Messagepar Alain » Ven 07 Jan 2005 7:58

et réalité virtuelle .
I bought 5 cams for school .
( ce sont vos impots , frenchies )
Here is my first shoot
Image

"On s'en fout ? " Vi vi , je sais hihihiihi
Alain
 

Messagepar Manceau » Ven 07 Jan 2005 13:47

pfff si seulement j'avais un prof comme ça :P

par contre we have just bought 3 pc supplémentaires (et du bon matos) for the club informatique, on est indépendants, avec notre propre réseau local, et on a de comptes a rendre qu'a la "maison des lycéens" (asso loi 1901) qui gère les clubs, et pas a l'education nationale ni la région :twisted:
"on s'en fout aussi" ? vivi je sais aussi :P
Manceau
 

ah non !

Messagepar Alain » Ven 07 Jan 2005 16:14

nonon , pas du tout .
Et ça m'a souvent tenté d'aller au lycée où on peut toujours espérer que les élèves , plus grands , soient un peu plus "autonomes" ..
Mais , bon , faut dire qu'au collège , c'est un peu plus facile de s'amuser parfois et aussi de glander un peu quand ya besoin de se reposer un peu
( je parle du prof hein ) , alors qu'au lycée ya plus de boulot je crois .
Hum , voilà mes choix , ce qui me permet d'écrire ça ici , at school , lol , et , tiens , j'en profite pour re dire que mes 364 garnements visitent l'expo phare et que j'essayerai de faire un petit " compte rendu " de leurs impressions , après le vote of course , pas inintéressant non ? ils ont 12 à 15 ans , ils en voient 5 à 7 sur les 19 ....j'y passe 1 heure .
Alain
 

PrécédentSuivant

Retour vers Société OutreMondes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron