en fransais dan le texte - cronique du 16/10

Les clans, les questions existentielles ... Les témoignages, c'est ici.

en fransais dan le texte - cronique du 16/10

Messagepar Gaypard » Sam 16 Oct 2004 12:06

N'est il pas un peu vain de vouloir faire "parler" l' anglais à des gens qui sont déjà incompréhensibles en français ? Je me bats sur LUTECE pour enrayer ce travers qui voudrait qu’on parle le langage SMS sur les t'chats. Mon oeil oui !!! En fait c'est une hypocrisie de dire cela, c'est une mauvaise raison pour justifier l’orthographe affreuse d'une grande partie des t'chateurs (!) et pas seulement celle des ados !!! Alors parlons notre langue correctement et après essayons nous aux autres idiomes !
Je suis nul en anglais, mais ça ne me dérange pas, si d'un autre coté je fais attention pour écrire et parler correctement ma langue naturelle. Je considère cela comme la moindre des politesses envers ceux qui me lisent. Je vais plusieurs fois à Londres dans une année, et jamais je ne tente de parler l' anglais, Je serait ridicule mais, souvent, de bons gestes valent plus que de mauvais mots. Les avatars sont encore très limités sur ce coup la :(
Ha !! encore une chose ...... pourquoi dans vos contributions sur le forum utiliser tant de jargon anglophone ? PR, OUTERWORLD ? Je trouve ça énervant, en plus je ne les comprends pas tous !! suis-je le seul ? mais bon il est vrai aussi que je ne suis pas un vrai OUTERWORLDER (sic) je ne vais que sur deux mondes 3D mais faut il pour autant que je sois disqualifié ?

tout ça sérieusement mais avec :)
Si je ne suis pas meilleur, au moins je suis différent ( j.j Rousseau)
Mon site
Mon BlogOrange
Image
Gaypard
Animateur
Animateur
 
Messages: 921
Inscrit le: Ven 01 Oct 2004 11:11

>> Gaypard >> Bien joué :)

Messagepar roadeuse » Sam 16 Oct 2004 14:10

Pfffff Gaypard, tu dis si vrai et c'est tellement important que je me vois obligée de te répondre par une Chronique, celle de demain.

Merci pour cette ouverture :)
Avatar de l’utilisateur
roadeuse
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1506
Inscrit le: Mer 08 Sep 2004 20:54
Localisation: Bin je rôde, c'est pas fixe

anglais international

Messagepar Matthieu » Sam 16 Oct 2004 14:47

J'ai envie de répondre sans réfléchir à ce débat, si c'est est un.
Une langue internationale est nécessaire, et ce n'est pas l'anglais, demandez au premier anglais rencontré il vous le confirmera.

Un jour, j'ai acheté au hasard, comme ça, une revue informatique en anglais. Je suis habitué, comme nous tous ici je le pense, à lire l'anglais technique. facile à comprendre, sauf rares expressions elliptiques. Mais là... enfin, j'étais tombé sur un excellent article, intéressant mais ce n'est pas tellement ça, ce qui me frappait, c'est la qualité de l'écriture, la langue inhabituellement belle, littéraire, en quelque sorte. Je saute sur l'article suivant... ô surprise, pareil, une langue agréable, des phrases convenablement tournées, non dépourvues d'élégance, le tout pour parler de disques durs à empiler... un peu étrange... le troisième article était de la même eau, fraîche et transparente, je n'en croyais ni yeux ni oreilles... ("j'écoutais" ce que je lisais).
Et puis, je regarde une publicité, les prix étaient indiqués en sterlings plutôt qu'en dollars! Bon sang, mais c'est bien sûr, depuis une demi heure je lisais de l'anglais sans m'en apercevoir :lol:

La langue internationale, c'est de l'américain simplifié, un idiome qui ne doit pas grand chose à Shakespeare, mais que, par bonheur, Japonais, Allemands, Chiliens ou Bosniaques arrivent à comprendre, du moins, n'est-ce pas Roadeuse, tant qu'on reste "matter of fact". Ah, j'ajoute, il arrive que les Anglais comprennent aussi, mais, visiblement, ils font un aimable effort pour y parvenir. Merci à eux. Cet anglais international n'est pas une langue, c'est un moyen de communication. C'est notre futur moyen d'échange européen, aussi. Mais surtout, surtout, n'oublions pas de conserver précieusement nos langues nationales et nos littératures... autant de trésors précieux.

Cet anglais international n'est pas une langue, je le répète, c'est un moyen de communication technique. Pour les nuances... il y a les nuances, les jeux de mots, et aussi les niveaux de langage, il y a les glissements de sens, tant de choses qui font qu'il n'existe encore aucun programme informatique de traduction qui puisse aboutir à autre chose qu'à un texte comique, si on est de bonne humeur, ou désastreux dans tous les autres cas. Allez donc y chercher les nuances, Allez donc y chercher la poésie...

Parfois même, la question est plus grave, pourquoi les traductions en français des philosophes Allemands laissent-elles en allemand tous les mots clés? Ou bien, ils ont un sens, et qu'on les traduise, éventuellement par une périphrase... ou bien ils n'en ont aucun (je veux dire, ils sont dépourvus de référent) et alors... qu'on nous épargne de telles traductions. Mais je sens que là, je vais déclencher d'abominables polémiques et c'est pourquoi je précise que ce dernier paragraphe est hors sujet, et n'appelle aucune réaction. Aucune, non mais.
Matthieu
Avatar de l’utilisateur
Matthieu
 
Messages: 945
Inscrit le: Sam 11 Sep 2004 7:10
Localisation: France ouest

question innocente à propos d'anglais

Messagepar Matthieu » Sam 16 Oct 2004 16:54

Je suppose qu'il y a des professeurs qui hantent les mondes 3D. :?: Puis-je poser une question: "pourquoi n'enseigne-t-on pas les langues vivantes dans les lycées et collèges français?"

Bien entendu, on y enseigne de l'allemand, de l'espagnol ou de l'anglais, comme on enseignait autrefois le latin ou le grec, l'exercice consiste à demander aux élèves de présenter une interprétation française, grammaire et dictionnaire aidant, d'un texte étranger. :roll:

Mais il n'est jamais question d'amener les élèves à tenir une conversation, ils en sont toujours incapables même après des années d'exercice. Ce refus d'enseigner une langue parlée est spécifiquement français, c'est vrai. Quelqu'un a une idée?

Note: J'ai appris :oops: (?) l'allemand (*) au Lycée. Pendant ce temps là, j'étudiais l'anglais de ma propre initiative, m'aidant d'une méthode Assimil, j'ai pu lire alors des romans policiers, Agatha Christie (The murder of Roger Ackroyd, Ten Little Niggers...) Dorothy Sayers (les "Lord Peter" : Murder must advertise... ) and so on (pardon : "et bien d'autres") et si je n'avais pas demandé au censeur des études, quelques mois avant le bac, de le présenter avec l'anglais, je n'aurais jamais été reçu. :P

(*) il m'en reste une suite de syllabes apprises par coeur, aus bei mit nach zeit von zu, dont je serais bien incapable de préciser autrement l'usage :lol: :!:
Matthieu
Avatar de l’utilisateur
Matthieu
 
Messages: 945
Inscrit le: Sam 11 Sep 2004 7:10
Localisation: France ouest

with who

Messagepar Alain » Sam 16 Oct 2004 20:24

ah bin , avec moi ça va flamber haut ouais , mmm :

http://dumenieu.free.fr/artvrml/wrl/withwho.wrl
Alain
 

parler avec qui ...

Messagepar Matthieu » Sam 16 Oct 2004 20:50

D'accord, Alain, d'accord.
Mais avec un Turc, je vais parler de quoi ? A moins qu'il ne sache un peu d'anglais, c'est simple.
De rien du tout.

Savoir "parler" une autre langue que sa propre langue, that is the question.

Je commence par quoi :?: Le turc :?: Ah, tiens, oui, l'akkadien. Ou tiens, non, l'araméen :?: c'est presque pareil. Enfin, pattafait. Le syriaque :?: Le syriaque de l'est, ou le syriaque de l'ouest :?:

Mary had a little lamb,
Little lamb , little lamb ,
Mary had a little lamb,
Its fleece was white as snow.

Everywhere that Mary went,
Mary went, Mary went,
Everywhere that Mary went,
The lamb was sure to go.


Vous avez tous compris. Allons, c'est décidé, je laisse tomber le syriaque. :lol:
Avec l'anglais, au moins, je peux décider "avec qui" je parle et en effet, Alain, c'est l'essentiel :P A condition bien sûr de ne parler vraiment de rien, haha :lol:

note: j'adore ce que fait Alain, chaque fois qu'il veut dire quelque chose, il crée un "monde". Ca, c'est du 3D :P
Matthieu
Avatar de l’utilisateur
Matthieu
 
Messages: 945
Inscrit le: Sam 11 Sep 2004 7:10
Localisation: France ouest

Messagepar Invité » Sam 16 Oct 2004 20:57

Mais il n'est jamais question d'amener les élèves à tenir une conversation, ils en sont toujours incapables même après des années d'exercice.
Il faut être 2 pour converser, j'ai jamais rencontré un professeur estimant que les enfants ou les ados aient quelquechose d'intéressant à dire, j'ai jamais rencontrer un proffesseur avec qui j'aurais envie de converser non plus.
niiiaaargh !!!
Invité
 

Messagepar GtB » Sam 16 Oct 2004 20:59

Moi je pense plutot que l'on va vers une créolisation des langues. Tanpis pour ceux qui pensent que le créole c'est du "petit nègre", qu'ils continuent à parler leur langue morte et qu'ils meurent avec.
GtB
 

Messagepar Invité » Sam 16 Oct 2004 21:46

petites précisions, je ne dis pas que c'est valable partout. je ne dis pas que j'ai raison pour tout, c'est juste mon point de vue...
j'ai la chance d'avoir des profs qui nous apprennent a noux exprimer, tant a l'oral qu'a l'ecrit, dans une autre langue (anglais et allemand) et non pas a traduire un texte allemand ou anglais en français avec l'aide d'un dico. oh, bien sur j'en connais qui resument l'apprentissage de la langue orale par des batons sur un cahier, mais ce n'est pas toujours aussi noir que vous l'entendez...

pour Matthieu, que ça a l'air de passionner :
aus bei mit nach seit von zu c'est juste la liste des prépositions qui s'emploient avec le datif . (pour simplifier, datif equivaut grosso modo au complement d'objet indirect/second)
avec l'Accusatif c'est durch, fur, gegen, ohne, um (en simplifiant, accusatif equivaut au complement d'objet direct)

et ya aussi les prepositions mixtes qui dépendent du fait qu'on veuille exprimer un locatif ou un directif, c'est a dire quand c'est immobile : datif, et quand ça bouge, accusatif. tu suis toujours matthieu? :D ya aussi le meme genre de choses pour certains verbes; en employant l'auxiliaire "haben" (avoir) quand il n'y a pas de deplacement et "sein" (etre, a prononcer "zayne" hein) quand il y en a un. et aussi des verbes comme "sich setzen" (s'asseoir) et "sitzen" (etre assis) . (interro demain, mathhieu héhé)

la grammaire vous rebute?
moi aussi. j'ai toujours détesté les listes de vocabulaires et les pages de grammaire. la solution, pratiquer, se tromper, corriger, recommencer, pratiquer, etc...et je m'en sors pas trop mal, c'est fou le vocabulaire qu'on apprend en dehors des cours, avec internet, des films en v.o, etc...
donc certains enseignent les langues vivantes, pas tous mais certains.
et certains jeunes ou ados sont interessés, pas tous mais certains. j'en connais meme qui ont enormement de mal mais qui bossent, qui s'acharnent. sisi ça existe :)

personnellement, depuis que je vais sur blaxx, j'ai envie d'approfondir l'anglais et l'allemand, d'apprendre le flamand, le jocrissien, etc...
"ahh ces jeunes qui ne montrent plus d'interet pour notre beeeelle langue et pour les autres".
ne pas croire ça, il en restera toujours pour aller chercher ce que l'etat ne leur donnera pas par le biais de l'education nationale. j'ai un ami qui parle anglais, espagnol, qui a fait du grec, et etudie russe, breton, et maintenant etudie langue et culture gauloise... ("personne parle plus le gaulois donc ça sert a rien"? pffffrttt allez crever). il a que 21 ans :)

creolisation des langues? vaudrait mieux pas, une langue qui disparait c'est un peu une culture qui se meurt.
simplifier la langue a l'extreme, on n'est pas loin de la "novlangue" de big brother, qui rend impossible le crime par la pensée puisqu'il n'existe plus de mots pour concevoir certaines pensées. alors franchement, 1984 a beau etre symbolique, ça m'evoque rien de bon :twisted:
Invité
 

sms pour mathieu

Messagepar Alain » Sam 16 Oct 2004 22:40

Alain
 

Messagepar GtB » Dim 17 Oct 2004 1:04

creolisation des langues? vaudrait mieux pas, [...], on n'est pas loin de la "novlangue" de big brother,


Hmm ... le créole est une langue trés honorable, trés inventive et pleine de poésie et de profondeur. Je vois pas ce que la novlangue d'Orwell à avoir avec le créole.

En bon français, l'utilisation des guillemets est uniquement dédiée à faire des citations, là c'est des guillemets à l'américaine, une importation récente qui elle me hérisse au plus haut point, qui a aucune signification sinon de faire joli et d'embrouiller le lecteur, apprend donc à écrire en bon français on recausera.
GtB
 

bondissage :)

Messagepar Taranis » Dim 17 Oct 2004 1:19

1/. Tout d'abord, à propos de mots....Je vois que Matthieu dit:
Ca, c'est du 3D
.

Il y a là manifestement une erreur de langage que j'ai retrouvé chez de nombreuses personnes d'un certain âge ( sinon toutes, j'en connais pas tant ) et qui ne comprennaient pas grand choses (pour la plupart) à l'informatique :).
3D est l'abréviation de "troisième dimension", terme-raccourci pour parler de la représentation ( finalement en 2d ) d'un espace ( évidemment à 3 dimensions :) ).
A mon avis il faut parler de LA 3d, même si ce terme recouvre bien plus que la notion d'espace, surtout dans ce forum....Et si l'on entends par 3d les "chats", et bien alors parlons de "chats" :).
Ceci étant dit, je crois ( mais c'est peut être tout personnel) que "LE 3D" a une connotation un brin péjorative, genre " le 3d, ce truc là...là bas que je m'en approche pas trop tellement ça sent" :). Bref.

2/.invité nous parle d'un jeune de 21 ans qui soi-disant
etudie langue et culture gauloise
. :shock:

Lorsqu'on parle de "culture " gauloise, il faut faire attention à ce que l'on dit....
Le terme culture employé en archéologie ( en l'occurence la culture gauloise ne peut être qu'archéologique) recouvre un ensemble d'objets, un habitat, des pratiques funéraires et/ou rituelles , des habitudes, des "façons" qui caractérisent un peuple vivant dans une région donnée et à un moment précis. Le terme de culture est ici complètement arbitraire et sa définition ne tient qu'aux résultats des recherches scientifiques ( cette culture est donc révisable à tout moment sous réserve de nouvelles découvertes ). Cela n'a rien à voir avec le mot culture que l'on emploie aujourd'hui.
Si Invité voulait parler de la tradition irlandaise, c'est tombé aussi à côté car elle n'a rien à voir avec ce qui s'est passé en gaule 5 siècles auparavant :).
Cela n'est pas le plus grave , j'en conviens.

Par contre oser parler de langue gauloise .....C'est un peu osé :). Je veux bien que cela fasse le titre d'au moins un ouvrage serieux, mais que l'on ne s'y trompe pas, malgré les études linguistiques et les découvertes de l'archéologie, cette langue n'est connue QUE par des inscriptions et des références écrites avec des alphabets étrangers ( grecs, étrusques, latins ).
On ne sait de la langue gauloise ( et de la culture gauloise) que ce que certains voyageurs, historiens ou conquérants étrangers ont bien voulu nous dire.....Imaginez qu'on ne connaisse de l'Irak que ce que les américains voudraient bien nous en dirent...ahem....
De plus les études sur la langue gauloise ne sont que des hypothèse de travail qui ne peuvent en aucun cas, et ne pourront sans doute jamais, servir autre chose qu'un nationalisme pour frustrés en manque de confiture à étaler :)... Je m'égare, ça pourra aussi faire bosser quelques fadas :) hihi.

creolisation des langues? vaudrait mieux pas, une langue qui disparait c'est un peu une culture qui se meurt.
simplifier la langue a l'extreme


La "créolisation" de la langue n'est pas la disparition de la langue , bien au contraire et qu'on le veuille ou non c'est vers quoi l'humanité toute entière tends, et pas que pour la langue :).
"une culture qui se meurt" , pour moi à tous les coups c'est une nouvelle qui s'éveille.
Quand à croire que du mélange résulte une simplification, c'est être bien naïf. Mais certains, c'est sur, voudraient que chaque peuple reste chez lui, les noirs avec les noirs , les chrétiens avec les chrétiens..etc, etc...
On préserverait notre langage et nos cultures si précieuses en fermant à double tour...mmmm....M'est avis que Jean-Marie n'est pas loin là....Prince de l'immobilisme, roi des ignorants....pffffff.
La vraie richesse c'est la vie, la vie c'est le mouvement, la sagesse c'est s'émerveiller de cette beauté.
Et qu'on vienne pas me dire que la guerre c'est pas joli....Ben oui je le sais, mais sans l'invasion arabe en Espagne il n'y aurait pas ces azulejos que les touristes admirent et probablement les americains apprendront à mieux connaître l'orient parce qu'ils y seront allé guerroyer( je m'avance ptète un brin là :)....Pis ils leur vendront des gros 4X4.....c'est culturel ça aussi !! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Taranis
Voyageur du mois
Voyageur du mois
 
Messages: 2390
Inscrit le: Mer 15 Sep 2004 11:19

de la 3D et autres

Messagepar Matthieu » Dim 17 Oct 2004 6:56

... me voici personne d'un certain âge et qui plus, ne comprenant pas grand chose à l'informatique. Comme le dit Célimène "voici Monsieur votre paquet" :lol:
Précision, quand je veux parler de la troisième dimension... tiens, et pourquoi seulement la troisième? Il faudrait donc dire les 3D :!: (si je suis toultemps interrompu, je n'irai jamais au bout de mon propos) quand je veux parler de la troisième dimension, je dis la 3D. Quand il s'agit d'une simple allusion au procédé, je relâche mon niveau de langue, je dis du pain, du vin et du vacherin, éventuellement du 3D ... :P
Et puis, comme je suis conciliant (pourquoi si liant, au fait, c'est vrai, ça?), je monte debout sur la table et je déclare "je suis khon, j'en ai conscience et j'en souffre" :oops:
Matthieu
Avatar de l’utilisateur
Matthieu
 
Messages: 945
Inscrit le: Sam 11 Sep 2004 7:10
Localisation: France ouest

quand j'entends parler de culture ...

Messagepar Matthieu » Dim 17 Oct 2004 7:10

Autre question, l'abandon des langues d'intérêt local et la perte des cultures.
C'est une question que je me pose. A supposer que mes ancêtres aient été Gaulois, j'ai donc perdu ma langue et la culture qui allait avec. La belle affaire. Je ne suis pas mécontent d'avoir appris le latin, c'était (c'est encore) une langue admirablement structurée, d'emploi (à l'époque, et pas seulement) universel, et qui venait avec une littérature... ce qui n'était peut-être pas le cas du gaulois (mais je laisse aux spécialistes).

Il y a plus, à propos de ces pauvres cultures écrasées par des conquérants. L'Empire romain n'a pas conquis que la Gaule (divisa est in partes tres) mais d'innombrables peuples autour de la Méditerranée. Plein de pauvres cultures écrasées :!:
Parmi ces minuscules peuples asservis, il y avait Athènes et Jérusalem. Trois siècles plus tard, la moitié de l'Empire romain parle grec, et la religion d'Etat officiellement proclamée vient de Galilée. Qui va me raconter qu'une culture intéressante peut disparaître?
Les autres... constituent un aliment de curiosité, et j'aime la curiosité.
Matthieu
Avatar de l’utilisateur
Matthieu
 
Messages: 945
Inscrit le: Sam 11 Sep 2004 7:10
Localisation: France ouest

guillemets

Messagepar Matthieu » Dim 17 Oct 2004 7:31

guillemets, guillemets...
J'avais appris qu'on ne doit jamais utiliser de guillemets : "si l'expression placée entre guillemets est correcte, c'est inutile, si elle ne l'est pas, choisissez en une autre"

... sauf si, comme ci-dessus, c'est une citation :lol:
Matthieu
Avatar de l’utilisateur
Matthieu
 
Messages: 945
Inscrit le: Sam 11 Sep 2004 7:10
Localisation: France ouest

Suivant

Retour vers Société OutreMondes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron